ZELAZNY (Roger) - Le cycle des princes d’Ambre

mardi 17 octobre 2006 , par yann

C’est avec cette série que j’ai vraiment commencé à aimer la fantasy. pour (re)découvrir cette saga, suivez le guide

courte biographie de l’auteur : Roger Zelazny (1937-1995) a consacré la majeure partie de son œuvre à explorer les mythologies de l’humanité, s’interrogeant sur l’immortalité et la divinité. Le cycle des Princes d’Ambre, inspiré des mythes celtes, constitue sa réussite majeure, saluée par un succès public considérable.

quatrième de couverture

* tome 1:Tous les mondes ne sont que le reflet... d’Ambre, le seul monde authentique, celui où je vais retourner après m’être évadé d’un asile psychiatrique. Car je suis un prince de ce monde magique, comme mes sept frères ennemis et ce superbe Eric qui se disputent la couronne. Mais attendez donc que mon heure sonne !

* tome2 : Dépossédé de son trône par Eric, son frère ennemi, le prince Corwin entend reconquérir le royaume d’Ambre, le seul monde réel à partir duquel s’engendrent tous les autres. Détenteur du fabuleux pouvoir de se déplacer à volonté d’ombre en ombre, il parcourt chaque reflet d’Ambre pour trouver le moyen de mettre fin au règne illégitime d’Eric. Mais il va se heurter à un ennemi imprévu d’une puissance inconcevable, un être capable de se déplacer dans toutes les dimensions. Enrichissant l’univers d’Ambre de nouveaux personnages, de nouveaux concepts, Roger Zelazny déploie, dans ce second tome des aventures de Corwin, tout l’éventail somptueux d’un monde imaginaire aux innombrables facettes.

mon avis :

C’est avec cette série que j’ai vraiment commencé à aimer la fantasy. Zelazny nous emmène dans un univers fantastique : seuls deux mondes sont réels : la cité d’Ambre, dont les ombres ne sont que le pâle reflet, et le chaos. Jusqu’au tome 5, le héros est corwin, l’un des neufs princes d’Ambre, puis le héros devient son fils, Merlin, Corwin ayant disparu. L’histoire n’est pas seulement celle d’un prince doté de pouvoir magique voulant récupérer son trône, mais plutôt celle d’un prince qui explore les deux mondes et leur histoire. Il va tenter de sauver Ambre d’un immense péril, tâche que son fils Merflin continuera plus tard.

Ambre, de par sa nature, est un univers infini qui ouvre une quantité phénoménale de portes sur l’imaginaire. Tout y est possible, et chaque lecteur se fera sa propre interprétation de cet univers fantastique. On sent que l’auteur est lui-même pris dans cet univers : la construction de l’intrigue laisse à penser qu’il improvise au fur et à mesure et non qu’il avait tout prévu dès le départ (phrase commençant par "et", suite de phrases très courtes etc... cela ne rend pas le récit lourd tout au contraire). Cet effet rend ainsi l’histoire beaucoup plus vivante. Un tel terrain de jeu offre des possibilités aptes à enflammer le plus réfractaire des lecteurs ; mais aussi, le jeu d’intrigues politiques entre les princes et princesses d’Ambre est d’une telle finesse et d’une telle ambivalence qu’il est rare de rencontrer deux amateurs d’Ambre ayant la même interprétation de l’œuvre. Zelazny apporte constamment de nouvelles pièces à son puzzle, qu’il s’agisse de l’histoire ou des motivations des personnages (âgés de plusieurs siècles, et donc chargés d’un lourd passé), ou de l’univers, dont de nouvelles facettes sont révélées à chaque volume. Un univers tellement polymorphe et ouvert qu’on peut se livrer à toutes les interprétations, ainsi qu’à de passionnantes spéculations sur les événements et les motivations des personnages. C’est certainement là que réside la force de la série. Et il y a aussi le prince Corwin, héros en clair-obscur ensorceleur, auquel on voudrait parfois ressembler. Il a sa propre conception de l’honneur, dont le plus haut principe est : rester en vie ; ce n’est pas un mauvais bougre, c’est plutôt un demi-dieu colérique, avec des travers extrêmement humains, et donc un personnage extrêmement attachant.

Les 5 derniers tomes, certes intéressants et entraînants, restent néanmoins en dessous de la première partie de l’oeuvre ; Merlin n’arrivera pas à captiver son public autant que son père. Après la disparition de Corwin, on ne se demande pas comment va faire Merlin pour poursuivre l’oeuvre de son père mais plutôt où se trouve Corwin et si Merlin le retrouvera ? Le dixième tome clôture la saga sans l’achever puisque Zelasny décède en 1995, et ne poursuivra donc pas son oeuvre. L’imagination de chacun laissera donc chaque lecteur poursuivre l’histoire d’Ambre et de ses mystérieux princes...

Voilà, il ne vous reste plus qu’à vous plonger dans la lecture de cette oeuvre intemporelle... Si vous la connaissiez déjà, je vous conseille d’autres de ses livres :

* Engrenage : l’histoire d’un homme qui peut connecter son esprit aux réseaux informatiques (roman en collaboration avec SABERHAGEN) * Lord Démon : oeuvre mineure du talent de zelazny, mais néanmoins plaisante * Le maître des ombres : excellente histoire de fantasy ! (peut-être une prochaine news dessus ;) )

Articles les plus populaires

RUSSEL (Sean) - La Guerre des Cygnes - T1 Le royaume unique

par yann, Popularité : 98%

Le Trollball

par Pascal F, Popularité : 98%

KAY (Guy Gavriel) - La tapisserie de Fionavar

par yann, Popularité : 98%

Rencontre avec Pierre Bordage (9/16)

par Nath, Vero, Popularité : 98%

Rencontre avec Pierre Bordage (5/16)

par Nath, Vero, Popularité : 98%

ZELAZNY (Roger) - Le cycle des princes d’Ambre

par yann, Popularité : 98%

 
SPIP  —  Contactez l'association.